• Instruction et budget : Divers avis....

    Moi je trouve qu'il faut être riche pour mettre ses enfants à l'école :
     - trajets, envies de toutes sortes car les copains ont çà, eux,

     - école privée hyper chère pour être "tranquille",

     - cantine hors de prix pour des repas à peine mangés....

    Eric

     


    Pas d'accord avec toi.
    C'est peut-être le cas pour certaines personnes...

    (je n'en connais pas, mais je peux supposer).

     Mais je pense à la desco et quand je fais le budget prévisionnel,

     (je ne parle ici que de budget, pas des autres points à mettre dans la balance),

     et bien je ne suis pas du tout convaincue que ça va me coûter moins cher.

    Mes filles sont en école privée (on a fuit l'école publique désastreuse)

     Il faut arrêter de tout généraliser et mettre les gens dans des tiroirs.

     Tous les enfants en écoles privées ne sont pas des gosses de riches, loin de là.

    Je te l'affirme haut et fort.

     On ne roule pas sur l'or du tout, les fins de mois sont difficiles à boucler,

     mais laisse moi te dire que dans les classes de mes filles,
    il y a des familles qui rament bien plus que nous.

    Toutes les écoles privées ne coûtent pas cher.

     Tu t'es renseignée ?

     Nous même on a fait un bon quand a connu le prix lors de l'inscription

     de nos filles il y a trois ans.
    Par ailleurs, la cantine: je ne suis pas une fan et mes filles n'y vont

    que deux fois par semaine car je travaille.

     Et bien elles y mangent trois fois plus qu'à la maison.

     Et la cantine n'est pas hors de prix.

     Certes, il y a un gaspillage monstrueux, mais j'aime mieux te dire,

     que les jours où elles restent à la cantine, elles ne réclament pas de goûter à 16h30.
    Alors... Sortir des idées reçues ??? !!!

    Désolée, mais là, ça m'a énervé.
    Anne-Yvonne

     

     

    Ce que je n'arrive pas à comprendre, c'est pourquoi payer et laisser faire par
    quelqu'un d'autre ce que l'on peut faire soi-meme, souvent a moindre frais.

    C'est vrai, c'est absurde !
    Le fait est que tout est question d'ouverture d'esprit et des yeux, dans un premier temps.

     Pour ma part, j'ai réalisé il y assez peu de temps que je n'étais pas obligée

     d'envoyer mes enfants à l'école.  
    Maintenant je suis ouverte à la possibilité.
    Dans un deuxième temps, c'est la faisabilité que l'on regarde.
    Mais il y a aussi l'envie qui joue.
    Bien des personnes savent qu'ils peuvent le faire, ont les moyens  
    "quotidiens" de le faire mais n'en ont pas envie.
    Ça se respecte aussi.
    Un jour je me suis dit: pourquoi payer des haricots que d'autres font  
    pousser à ma place quand je peux faire moi-même et à moindre frais ?
    Une fois que j'ai su que je pouvais le faire, et que j'ai eu envie de  
    le faire, il m'a fallut entreprendre un chantier dans mon petit  
    jardin pour casser du dallage afin d'avoir le potager dans la zone ensoleillée.

     Je me suis aussi faite à l'idée que je devais les  
    arroser et les protéger de l'appétit des lapines quand on les lâche dans le jardin.

     Et j'ai décidé de mettre les moyens en œuvre.  
    Faisabilité au quotidien.
    L'envie y étant, et bien voilà, mes plants de haricots font aujourd'hui 30 cm de haut.

    Cette histoire de haricots est juste là pour symboliser le parcours  
    que requiert souvent - je dis bien souvent, pas toujours - le passage à la descolarisation.
    A chacun son chemin, à chacun son rythme, non ?
    Quand l'absurde devient trop absurde, on change de fonctionnement.

    Anne-Yvonne

     


    Pour ce qui nous concerne, le choix ne s'est pas fait sur une question de budget.

    Nous avons surtout regardé la qualité.

    Nos enfants ont été scolarisés mais suite à des problèmes entre notre fils

    et son instituteur, nous avons pensé à l'instruction à la maison.

    Pourquoi ne pas essayer, nous sommes-nous dit ?

    Mais une fois que nous y avons goûté, nous nous sommes rendus compte

     du bien-être de nos enfants, de leur épanouissement.

    Ils ont un bon niveau scolaire, d'après les contrôles

    et ont le temps de faire plein de choses qu'ils aiment.

    Marie-Louise

     



  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :