• L'allaitement...

    Quel plaisir que d'allaiter son enfant !

    Au début, j'avais un peu peur des irritations voire des crevasses.Mais à la maternité, l'infirmière m'a donné du tulle gras pour mettre entre deux tétées sur les bouts de sein. C'est formidable ! Du coup, même pour mon premier, je n'ai pas souffert.

    J'ai mis le bébé au sein dès que l'obstétricien me l'a posé sur le ventre car il paraît que cela aide à décoller le placenta. Mon fils a fait ses nuits dès le départ, il tétait vers 23 h puis, vers 7h le matin. La puéricultrice me disait de le réveiller, qu'il allait être en hypoglycémie mais je me disais que s'il dormait bien, c'est qu'il n'avait pas faim. Il n'est pas aller dans le berceau de la maternité, je relevais la barrière d'un côté du lit, mettais le traversin contre et gardais le bébé contre moi tout le temps. Je lui donnais à téter quand il voulait, il s'endormait au sein dans un sourire aux anges qui lui faisait lâcher le bout de sein. A la maison, tant que je l'allaitais, il a dormi entre mon mari et moi. Il se sentait en sécurité. Je l'ai allaité 6 mois complètement puis, petit à petit je l'ai sevré car j'attendais ma deuxième. Il a dormi jusqu'à 1 an dans notre chambre. Et cela a été la même chose pour mes deux autres enfants, que j'ai allaité respectivement 4 mois et 9 mois.

    Les points positifs :

    - c'est l'aliment le mieux adapté à bébé

    - pas de biberon à préparer la journée et surtout la nuit  

    - pas de problème en cas d'imprévu : c'est là et c'est prêt !

    - si on s'absente, il y a toujours le tire-lait, avec le petit biberon que la

       personne qui garde le bébé peut réchauffer au bain-marie

    - mais surtout, les moments de complicité avec son bébé


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :