• Les Bonsaï

    Le Bonsaï - qui signifie en japonais " arbre en pot " -  a des origines bien lointaines. Connu depuis le XIIè siècle au Japon, et bien avant en Chine, cet arbre nain figurait parmi les objets les plus précieux dans les demeures royales et aisées. Il était même transmis de père en fils, en héritage. Ce n'est que dans les années 1900 que le Bonsaï traversa les frontières et conquit le monde occidental. Aujourd'hui, de nombreux passionnés s'adonnent à cet art qui réclame du doigté et une grande patience.

     

    Tout arbre peut être nanifié mais seuls présentent un intérêt : le bouleau, le charme, l'orme ou bien encore, l'aubépine, le cerisier à fleur, l'érable commun. Les conifères sont également faciles à former. Les plus résistants sont les pins et les épicéas.

     

    Procédé avec des marrons :

    Ramassez des marrons en automne.

    Plantez-les directement dehors, dans une caisse contenant du terreau.

    En mars-avril, ils germeront et feront de petits arbres.

    Sectionnez les racines sous les premiers poils absorbants.

    Plantez l'arbre en pot.

    Coupez également le bourgeon terminal pour favoriser la ramification.

    En juin, sélectionnez les feuilles.

    Ne laissez que les plus petites.

    Une seconde poussée de feuilles se fera

    et vous donnera des feuilles plus petites et plus nombreuses.

    L'année suivant la mise en pot, coupez les deux bourgeons terminaux,

     pour obtenir une ramification et ainsi de suite.

    Tout Bonsaï demande des soins attentifs.

    Il a besoin d'être taillé continuellement.

    D'être corseté avec des fils de cuivre pour parfaire sa ligne.

    Et ne pas oublier de les enlever, au bout de quelques mois,

    pour éviter que l'arbre ne se blesse en grandissant.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :