• Parrains de coeur

    Cet été, des parrains de coeur, comme Karine,

    vont permettre à des centaines d'enfants de quitter la grisaille citadine.

    Pourquoi pas vous ?

    "Je vous présente mon filleul !"

    Même au bureau, Karine garde un oeil sur Geoffrey, en photo !

    Et tous les week-ends, son mari et elle accueillent ce garçon de 11 ans,

    heureux de quitter son HLM de Thiais ( Val-de-Marne )

    pour rejoindre sa seconde famille, ses parrains.

    "Nous n'avons pas d'enfant et plein d'affection à donner, résume Karine, 34 ans. Mais près de chez nous, à Brétigny ( Essonne ), de nombreux jeunes ont besoin d'un coup de pouce."

    L'été dernier, Karine a surfé sur Internet, déniché l'association Parrains par mille, rempli un dossier, vu une psy...Et rencontré Geoffrey. Depuis 8 mois, il a troqué les dimanche-ennui et les samedi-plateau-télé pour les ballades à cheval et les virées à Disneyland ! Cet été, il passera 3 semaines entre la Tourraine et le Périgord.

    Autant de petits bonheurs que la maman de Geoffrey, femme de service débordée, en solo avec 3 adolescents, n'a ni le temps ni les moyens de partager.

    " Son père vit au Cameroun : avec mon mari, Geoffrey a trouvé le modèle masculin qui lui manquait, dit-elle. D'ailleurs, depuis notre rencontre, sa mère le trouve plus ouvert. Du passé de Geoffrey, nous ne pouvons rien changer, mais nous pouvons tenter d'améliorer son avenir. Nous ne le laisserons jamais tombé. Parrainer égaye la vie et c'est si simple. Il suffit d'offrir de l'attention et de la tendresse à un enfant. Beaucoup de gens en sont capable."

     

    Pour parrainer un enfant :

     

    - Parrains par mille : www.parrainsparmille.org ( Tél : 01.40.02.02.05 )

     

    - Grands parrains Petits filleuls : www.grandsparrains.fr

    ( Tél : 01.45.46.60.66 )


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :